Biographie

Le jeune soprano colorature Marianne Lambert est récipiendaire du Prix du Récital An die Musik au 25eme Concours international de chant Clermont-Ferrand (2017, France), ainsi du Grand Prix du 20e Concours international de Marmande (2008, France). Ses projets futurs incluent une tournée de récitals au Québec avec la harpiste Valérie Milot, ainsi qu’une série de concert avec le pianiste Julien LeBlanc, les Chants d’Auvergne de Joseph Canteloube avec l’Orchestre Symphonique de Bretagne, un récital à Clermont-Ferrand avec le pianiste Jeff Cohen, le Requiem de Mozart avec l'Orchestre de Chambre McGill, ainsi que la Fée dans « Cendrillon » de Massenet à l’Opéra de Nantes, d’Angers et de Rennes. Voix diamantée aux couleurs chatoyantes, le soprano colorature Marianne Lambert témoigne d'une présence scénique remarquable. L’intelligence de son jeu n’égale que l’étonnante maîtrise de sa voix.

Marianne Lambert a brillé dans le rôle d’Iseult dans « Tristan et Iseult » de Frank Martin (Ballet Opéra Pantomime), Laoula dans « l'Étoile » de Chabrier (Société d'art lyrique du Royaume), Gilda dans « Rigoletto » de Verdi (Opéra de Rennes), Stella dans « La Fille du Tambour Major » d’Offenbach (Société d’art Lyrique du Royaume), Adèle dans « Die Fledermaus » de Strauss (Opéra de Montréal), dans le rôle-tire dans "Les mamelles de Tirésias" de Poulenc (Festival d'art vocal de Montréal), Adèle dans "Die Fledermaus" de Strauss (Opéra de Québec), Woglinde dans "Das Rheingold" de Wagner (Orchestre Symphonique de Montréal avec Maestro Kent Nagano), Clorinda dans « La Cenerentola » de Rossini (Pacific Opera Victoria), Mlle. Silberklang dans « Der Schauspieldirektor » de Mozart (Opéra de Rennes), La Fée dans « Cendrillon » de Massenet (Opéra de Montréal), Olympia et Gabrielle (Soirée Offenbach, FestivalOpéra de Saint-Eustache), Marie-Anne dans « O mon bel inconnu » de Reynaldo Hahn (Opéra de Rennes et Opéra de Metz), Despina dans « Cosi fan tutte » (Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal) et Belle-Etoile dans « L’eau qui danse, la pomme qui chante et l’oiseau qui dit la vérité » de Gilles Tremblay(ChantLibre).

Anciennement membre de l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal (2007-2009), Marianne Lambert a chanté dans de nombreuses productions: The Fairy Queen de Purcell, A Midsummer Night's Dream de Britten, Cosi fan tutte (Despina) de Mozart, Exercises de styles de Jose Evangelista, La Fille du Tambour Major (Stella), d'Offenbach, Il mondo della luna (Clarice) de Haydn, Prochain départ (l'agent de bord) de Simon Bertrand, Hansel und Gretel (Gretel) de Humperdinck, Die Zauberflote (Reine de la Nuit) de Mozart, en tournée nationale avec les Jeunesses Musicales du Canada, ainsi que Une Education manquée (Hélène) de Chabrier dans le cadre du stage d'IVAI (International Vocal Art Institute) à Montréal. De plus, avec l’Atelier lyrique elle a participé au spectacle Trois sopranos… et leurs divos, présenté par le Conseil des arts de Montréal en tournée.

Madame Lambert a été soliste invitée des prestigieux : Orchestre Symphonique de Montréal, Orchestre Symphonique de Trois-Rivières, Orchestre Symphonique de Québec, Orchestre Métropolitain, Orchestre de chambre McGill, le NEM et l’Orchestre Symphonique de la Grande Bretagne.
Très habile dans le répertoire contemporain, Marianne Lambert a développé cet art auprès de maître Pauline Vaillancourt. En janvier 2007, Marianne Lambert était soliste du Festival Luigi Nono organisé par le Conservatoire de musique de Montréal .Elle a été soliste pour le Forum de Montréal où elle interprétait 5 moon songs de Dereck Johnson sous la direction de Cristian Gort. Elle a aussi participé à un hommage à Berlioz en interprétant A Ring Carillon de Harrison Birtwistle et a enregistré Hozhro du compositeur Montréalais Michel Gonneville.

Boursière des fondations Charles-Emile Gadbois, George-Cedric Ferguson, Jeunesses Musicales du Canada, Conseil des Arts du Québec, la Fondation Jacqueline Desmarais et lauréate du Concours Mozart de Lanaudière et de l’Orchestre Symphonique de Trois-Rivières, Marianne Lambert a été nommée Jeune ambassadrice lyrique par le Théâtre Lyrichorégra 20 durant trois années consécutives, ainsi que jeune artiste parrainée 2007 de la Société Vocale Internationale Josef Trax.

Marianne Lambert a complété en 2006 une maitrise à l'Université de Montréal sous la direction de Yolande Parent.


Biography

Marianne Lambert is the first prize winner An die Musik at the “Concours International de Clermont-Ferrand” (France, March 2017) and the "Concours International de Marmande" (France, Aug. 208). Upcoming project are
several recitals around Canada with the harpist Valérie Milot and the pianist Julien Leblanc. She will also sing with Orchestre Symphonique de la Bretagne “Chants d’Auvergne” from Cantaloube, a recital “An die Musik” at Clermont-Ferrand, the Requiem’s Mozart with the Chamber Orchestra McGill and the role of the Fairy from Cendrillon at the Opera de Nantes, d'Angers and Rennes. Magnificent and brilliant voice, the young coloratura soprano Marianne Lambert testifies of a remarkable scenic presence. The intelligence of her acting equals the quality of her voice.

She shine in the role of Iseult in « Trstant et Iseult » Frank Martin (BOP), Laula in « L'Étoile » Chabrier (Société d'art lyrique du Royaume), Gilda in « Rigoletto » Verdi (Opéra de Rennes), Stella in « La Fille du Tambour Major » Offenbach (Société d’art Lyrique du Royaume), Adèle in « Die Fledermaus » Strauss (Opéra de Montréal), Thérèse in "Les mamelles de Tirésias" Poulenc ( Festival d'art vocal de Montréal), Adèle in "Die Fledermaus" Strauss (Opéra de Québec), Woglinde in "Das Rheingold" Wagner (Orchestre Symphonique de Montréal), Clorinda in « La Cenerentola » Rossini (Pacific Opera Victoria), Mlle. Silberklang in « Die Schauspieldirektor » Mozart (Opéra de Rennes), La Fée in « Cendrillon » from Massenet (Opéra de Montréal) , Olympia and Gabrielle ( Soirée Offenbach - FestivalOpéra de Saint-Eustache), Marie-Anne in "Ô mon bel inconnu" (Opéra de Rennes and Opéra de Metz), Despina in "Cosi fan tutte" (Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal)and Belle-Etoile dans « L’eau qui danse, la pomme qui chante et l’oiseau qui dit la vérité » de Gilles Tremblay (Chant Libre).

Formerly a member of the Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal (2007-2009), Marianne Lambert has previously appeared in a number of productions: Stella (La fille du Tambour Major), Clarice (Il mondo della luna), the agent de bord (Prochain départ), Gretel (Hänsel und Gretel), the Queen of the Night (The Magic Flute- Jeunesses Musicales of Canada), Hélène (Une éducation manquée) as part of a CVAI session in Montreal, as well as in The Fairy Queen, A Midsummer Night’s Dream, and Exercices de styles. Showing a keen interest in contemporary music, she attended a special program conducted by Pauline Vaillancourt and was a soloist in the Luigi Nono Festival last January, and recently recorded Michel Gonneville’s Hohzro. She has been awarded grants from the Charles-Emile Gadbois and George-Cedric Ferguson foundations, the Jeunesses Musicales of Canada, the Atelier Lyrique de l’Opera de Montreal, the Conseil des Arts du Quebec, as well as la foundation Jacqueline Desmarais and was a winner of the Sinfonia de Lanaudière’s Mozart Competition, Orchestre Symphonique de Trois-Rivieres Competition and the winner of Marmande International Competition. She was also chosen as a Jeune Ambassadeur Lyrique for three consecutive years, as well as the International Josef-Traxel Society for the Vocal Arts’ Sponsored Young Artist for 2007. In 2006, she completed her Master’s at the Université de Montreal.

 

marianne lambert - bio